Nos métiers‎ > ‎

Travaux agricoles


 Les entrepreneurs de travaux agricoles 

Prestataires de services, les entreprises de travaux agricoles participent au bon fonctionnement des exploitations par leur implication permanente à travers :
  • l’écoute des besoins précis des clients,
  • les conseils liés aux spécificités de chaque exploitation,
  • l’utilisation de matériels à la pointe de la technologie,
  • les compétences techniques d’un personnel formé et qualifié.
Les entreprises de travaux agricoles contribuent ainsi à l’amélioration de la 
rentabilité et de la productivité des exploitations.

Des spécialistes des travaux en zone rurale 
Sur l’ensemble du territoire, les ETA réalisent pour leurs clients céréaliers, éleveurs, viticulteurs, arboriculteurs et maraîchers, une grande part des travaux agricoles.
Occupant une position importante dans le domaine de la récolte des céréales, des cultures fourragères et des betteraves, les activités des ETA se développent dans le secteur du labour, de la préparation des sols, des semis et des épandages.
Un grand nombre d’entre-elles répondent à des demandes de chantiers complets du type "rendu silo" pour les ensilages de maïs. D’autres réalisent toutes les façons culturales, de la préparation des sols jusqu’à la récolte, l’entretien et la manutention (prestation de A à Z). 
Ainsi, les entreprises de travaux se distinguent par leur aptitude à fournir des équipements récents de fortes capacités et d’assurer la conduite des machines. Ils libèrent ainsi les agriculteurs de toutes contraintes d’investissement et de main-d’œuvre. 

Des prestations de plus en plus diversifiées 
Terrassement pour l’installation d’éoliennes ou de piscines, transport sur des chantiers d’autoroutes ou de nouvelles lignes ferroviaires, nettoyage de pistes d’aéroports ou de plages, entretien des abords de centrales électriques, aménagement de berges de rivières, constituent de nouveaux débouchés pour les entreprises de travaux en recherche de diversification. 
Des chantiers souvent intéressants à réaliser car ils permettent d’être moins dépendants de l’activité agricole et de son caractère saisonnier. A la clé, l’entreprise peut assurer des emplois permanents et ainsi conserver un personnel qualifié moins tenté par les offres du secteur des travaux publics.

La formation, une garantie de compétence
La formation initiale des entrepreneurs de travaux agricoles relève principalement des domaines de l’agroéquipement et du machinisme agricole.
La formation permanente se traduit par différentes options dont : 
  • Le certificat d’applicateur des produits phytosanitaires (DAPA) et l’agrément de l’entreprise, attribués par les DRAAF et renouvelables tous les cinq ans. 
  • Les CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité) pour les engins de levage. 
  • La FCOS (Formation Continue Obligatoire à la Sécurité) pour la conduite des véhicules routiers de plus de 7,5 tonnes. 
La Fédération des Entrepreneurs des Territoires offre également la possibilité aux jeunes entrepreneurs qui s’installent de bénéficier d’une formation spécifique préalable à leur installation. Le processus de formation de Technicien gestionnaire de chantier en entreprise de travaux agricoles a été établi et mis en œuvre par nos professionnels. Cet enseignement valide les connaissances et les compétences indispensables aux jeunes dans le cadre de la gestion, du développement et de la mise en conformité sanitaire et juridique de leur future entreprise.

 Chiffres clés 
L'emploi dans les entreprises de travaux agricoles (année 2015)

1 357 établissements dont 764 employeurs

  > 1 051 entreprises de travaux agricoles et ruraux

  >    306 entreprises de travaux forestiers


Les employeurs (Forme juridique)

  > Nom personnel : 279 entreprises

  > SA et SARL : 386 entreprises

  > Autres : 99 entreprises


Les salariés : 3 586 emplois

  > 2 777 dans les entreprises de travaux agricoles

  >    809 dans les entreprises de travaux forestiers


Les emplois (Type de contrats)

  > 1 855 CDI

  > 2 175 CDD

  > 2 038 ETP (équivalents temps plein)

Source : CCMSA septembre 2016



Les activités des entreprises de travaux agricoles